Salle d'immersion sonore

CRDV

Porté par une équipe de professionnels du CRDV et de chercheurs de Compas, le projet de salle d'immersion sonore propose d'explorer les différentes problématiques liées à la perception sonore des personnes en situation de déficience visuelle, en s'appuyant sur la conception d'un dispositif de diffusion sonore spatialisé.

Quelques configurations imaginées pour le simulateur sonore

La problématique

L’appropriation de l’espace urbain par les personnes en situation de déficience visuelle sollicite de manière intense les sens non visuels, et en particulier l’ouïe. Que ce soit par l’écoute directe des sources sonores, par la prise en compte consciente ou inconsciente des réverbérations sonores, ou encore par la production de sons pour l’écolocalisation active, on constate de nombreux usages dans les pratiques quotidiennes. Ces environnements sonores peuvent également être la source de difficultés à pratiquer l’espace public, quand le volume sonore est trop intense, que les sources se mélangent, ou que cet environnement active des barrières psychologiques plus ou moins identifiées.

Il existe autour des déficients visuels plusieurs professions qui les accompagnent dans leur découverte et leur appropriation de ces problématiques : les instructeurs en locomotion, les psychologues, les orthophonistes, ... Chacune de ces professions explore avec ses propres outils les possibilités offertes par l’ouïe dans la découverte du monde. Cependant, il n’existe pas à notre connaissance d’outil démocratisé qui permette de reproduire un environnement sonore dans un espace maîtrisé, tel qu’un simulateur de réalité virtuelle.

Proposition de stage

Dans le cadre de ce projet naissant de salle d'immersion sonore, le CRDV propose d'accueillir un stagiaire, pour travailler à l'une des premières briques de ce dispositif. Le LIMOS accompagnera également le stagiaire pendant cette période.

Plus d'information sur l'offre de stage.