Le blog de Compas

En complément des événements proposés par Compas, et des publications scientifiques, nous proposons sur ces pages des articles destinés à approfondir les différentes dimensions thématiques de nos explorations

Vidéo de présentation de Compas

mai 2021

Dans une vidéo de 20 minutes, Jean-Marie Favreau présente l'écosystème Compas.

Présensation de Compas, mai 2021

► lien vers l'article

Outils pour la consultation d'OSM sur papier

décembre 2020

OpenStreetMap est un outil très orienté autour des possibilités numériques. Consulter les données géographiques qu'il contient, contribuer à cette base de données collaborative est rendue très facile grâce à des outils numériques, que ça soit depuis un ordinateur ou un téléphone intelligent, en étant connecté ou hors ligne.

Mais quelles sont les possibilités qui existent quand on veut utiliser un support physique, par exemple si l'on souhaite produire des cartes papier?

Dans cet article, nous proposons un aperçu de quelques outils dédiés à cette question.

► Lire l'article

Outils collaboratifs en ligne

11 décembre 2020

Pour continuer à travailler ensemble malgré la distance, les membres du projet Compas ont identifié quelques outils à la fois simple à mettre en place et à utiliser. Il s'agit majoritairement d'outils web, dont nous proposons dans cet article un tour d'horizon.

► Lire l'article

Données cartographiques de précision en OpenData

octobre 2020

Les données cartographiques ont pendant longtemps été produite pour permettre aux personnes de se déplacer. La précision attendue et les besoins en détails représentés n'imposaient pas une précision en dessous du mètre. Les nouveaux outils numériques permettent aujourd'hui de descendre à un niveau de précision beaucoup plus fin, par exemple de l'ordre du centimètre, un cadre à la description d'informations de l'environnement beaucoup plus détaillée. On parle alors de cartes HD, ou encore de micromapping, suivant les usages et pratiques envisagées.

Cette échelle de précision permettent d'envisager de nouveaux usages, depuis la voiture autonome jusqu'à l'aide au déplacement par mobilité douce, où le trottoir devient l'échelle minimum d'information requise.

Si les grands acteurs du guidage des véhicules intelligents et autonomes travaillent aujourd'hui à la construction de leurs propres bases de données, des acteurs institutionnels et collaboratifs s'intéressent également à cette échelle de représentation, proposant leurs données sous la forme de données ouvertes.

Dans cet article, nous proposons de faire un inventaire de ces bases de données, en s'intéressant aux informations qu'elles comportent, au territoire qu'elles couvent, et à la précision et à actualisation de leur contenu.

► Lire l'article